Bluetooth + ANC

Pioneer SE-MS9 : Rétro ANC

écrit par audio du village

Encore un. Pioneer se lance un peu plus sérieusement (n’étant pas son premier modèle) dans le casque bluetooth à réduction active. Reprenant la même tête que le modèle Bluetooth SE-MS7BT, le Pioneer SE-MS9, ou simplement S9, s’alourdit de 50gr en passant à 300gr. Le modèle, bardé de petits détails, intègre donc la réduction active du bruit, chose qui manquait au premier.

 

Pioneer SE-MS9 : du nouveau dans le rétro

Allons vite dans les caractéristiques techniques :

Bluetooth 4.2

-Intégration du NFC. Toujours intéressant, mais à mon sens pas franchement utile pour un casque audio. Gagner quelques secondes à l’appairage pour ne plus jamais en avoir besoin…

-Autonomie annoncée à 24Hr en mode Bluetooth + ANC (réduction active), 27 Hr en mode Bluetooth simple. A moins d’une excellente optimisation, les seulement 3 heures de grappillées par le système ANC paraissent étranges… ou signe d’un système vraiment optimisé.

 

-Connexion multipoint. Détail faisant partie des indispensables ou presque. La possibilité d’être connecté simultanément sur plusieurs produits pour choisir lequel aura la main sur le son. Cela permet d’éviter d’être déconnecté à chaque allumage ou détection d’un nouvel émetteur, ou de devoir se déconnecter d’un produit pour se connecter à un autre. Un point que le très haut de gamme WH-1000XM3 de Sony n’a toujours pas corrigé.

-Codecs : SBC (le codec obliatoire), AAC, Aptx et Aptx HD. Ce dernier est l’un des plus qualitatifs avec le LDAC de Sony. Une avancée intéressante, même si la lecture de fichier HD relevant de la pure blague marketing, le codec ne pouvant même pas assurer un vrai Lossless (voir Dossier sur le casque Bluetooth). L’ajout du Bluetooth 5 et son « potentiel » débit doublé (cela n’étant même pas une obligation du Bluetooth 5) n’aurait apporté en pratique qu’une meilleure stabilité du signal.

 

-Charge complète en 4hr

-Drivers de 40mm

-Réponses en fréquence annoncées respectivement à 5hz-22Khz en Bluetooth et 5hz-40Khz en filaire. Encore une fois, ne pas prendre ces données au pied de la lettre. Atteindre 5Hz est totalement illusoire. Un bon 20Hz sans faire exploser la distorsion est déjà rare. De même pour les 40Khz, les drivers en étant capables mais dans des telles proportion d’atténuation ou de distorsion que cela est purement marketing, nous allons le voir plus bas.

-Intégration de Google Assistant via un bouton dédié. Pas de mot en revanche sur l’ergonomie de navigation. Le Pioneer SE-MS9 reprend l’essentiel du S7 en modifiant légèrement la forme des boutons.  Les boutons + et – étant toujours pour le volume et le changement de pistes, on risque de s’emmêler encore les pinceaux.

-Estampillé Hi-Res Audio. Bon, je ne dirais pas totalement ce que je pense de ce « Label » pour ne pas être grossier. Mais disons que la marque à simplement payé sa dîme à la Japan Audio Society (créatrice du label). Rien de diffamant car c’est ainsi que ce ça se passe. La seule demande est que le casque atteigne les 40Khz, chose qui là encore veut tout et rien dire.

Le prix, enfin, sera de 199 euros. Un positionnement tarifaire intéressant, même si très embouteillé. On retrouvera 2 coloris : l’un tout en noir, le second mariant le bronze clair et le marron dans une approche plus rétro et à mon sens plus réussie.

à propos de l'auteur

audio du village

laissez un commentaire

Secured By miniOrange