Hardware Baladeurs

Fiio AM3D : Le THX pour l’occident

écrit par audio du village

Allez, dernière news Fiio et la plus mineure de toute (selon mon point de vue) car elle n’est qu’une simple mise à jour. Le Fiio AM3D n’est ainsi pas un nouveau produit, pas vraiment. Il est en fait la version internationale du AM3C dont j’avais déjà parlé il y a 2 mois. Une version en tous points identiques, que je ne ferai donc que survoler.

Pour rappel, les AM sont des modules d’amplification qu’il est possible de visser à l’arrière des modèles X7 Mark II, Q5, et bientôt Q5s. L’intérêt est de pouvoir utiliser toute une gamme liée au besoin de l’utilisateur. Il existe ainsi des modèles plus ou moins puissants, plus ou moins dédiés à l’intra, plus ou moins chers bien sûr, doté ou non d’une amplification en symétrique.

Le Fiio AM3D est un des modules haut de gamme, se basant sur une architecture imaginé par THX. Oui, les THX de Star Wars et des très nombreuses et parfois discutables certifications. La marque appartient depuis quelques années à Razer, qui ne l’a pas pourtant foutu au placard pour y accoler le nom sur tous ses produits.

Ainsi, les modules THX sont présents dans une très large gamme de produits possibles, du petit objet mobile jusqu’à la solution de salon très énergivore. Pas d’idée de chaleur du son ou de verbiage un peu audiophile destiné à nous endormir (mais c’est pourtant ce qui fais le charme et parfois la stupidité de l’audiophilie), les modules THX sont décris comme extrêmement neutres, réduisant au maximum toutes les erreurs, distorsions ou bruits possibles. Du technique, de l’ingénierie, du mesurable.

Pas la peine donc d’acheter le Fiio AM3D si vous souhaitiez un rendu chaleureux, ça n’est pas le but du produit. Du point de vue de Fiio, le AM3D est vendu comme une version haut de gamme du AM3B, partageant l’essentiel des points (puissance proche, symétrique) mais encore supérieure avec l’introduction de composants de plus faible tolérance, de filtrages supplémentaires et d’une amplification de type Feedforward error correction (détection d’erreur par boucle de contre-réaction).

Côté connectique, on rappelle que le produit possède une sortie asymétrique en Jack 3,5mm, ainsi qu’une sortie symétrique en Jack 4,4mm, un standard s’imposant de plus en plus par rapport au 2,5mm (ce qui me semble une bonne chose pour la durée de vie).

Le module est décrit comme Full balanced, ce qui indique que le signal est d’abord décomposé en un point chaud et sa phase opposée, tous les deux amplifiés, et non une amplification de signal simple et une utilisation de sa phase opposée en sortie. Au cas où il fallait le rappeler, cette dernière option, que l’on retrouve sur pas mal d’amplificateurs, n’a aucun intérêt si ce n’est de payer un câble symétrique (plus cher qu’un câble asymétrique) et d’être légèrement plus puissante..

Enfin, on rappelle les caractéristiques des sorties.

Pour la sortie Jack 3.5mm :

  • Puissance : 150mW à 32 Ohms, 15mW à 300 Ohms
  • Réponse en fréquence : 5-75Khz après atténuation de 3dB
  • Rapport signal bruit >116 dB
  • Séparation des canaux >73 dB
  • THD+N <0.0008%

Pour la sortie Jack symétrique 4.4mm :

  • Puissance : 506mW à 32 Ohms, 60mW à 300 Ohms
  • Réponse en fréquence : 5-75Khz après atténuation de 3dB
  • Rapport signal bruit >120 dB
  • Séparation des canaux >110 dB
  • THD+N <0.0008%

Le module AM3D sera disponible en Mai pour 149,99$.

à propos de l'auteur

audio du village

laissez un commentaire

Secured By miniOrange