Nomade Baladeurs

Fiio M6 : entrée de haut de gamme

écrit par audio du village

Tiens, je n’ai pas encore évoqué la marque Fiio en ces murs. Pourtant, s’il y a bien un constructeur ayant réussi à démocratiser le baladeur dit « audiophile » ! Ayant commencé véritablement autour de 2007 (je n’ai plus de souvenirs clairs) avec les tout-petits amplis casque presque gadget comme le E3. Très vite (à l’échelle de l’audio), la marque a vu le coup réalisable face à des premiers baladeurs audiophiles mastodontes et très chers comme le Hifiman HM801, le Colorfly C4 pro ou le iBasso dx100. Ainsi débarqua le X3, doté d’une électronique qualitative, d’une bonne puissance et d’une autonomie correct, saupoudré d’une ergonomie atroce caractéristique des modèles de l’époque. Mais surtout, à 199 euros, il devenait parfaitement accessible. Depuis, la marque a  changé, devenant un des acteurs majeurs de cette petite niche, allant du M3 à des gammes sous Android comme la X7. Et le Fiio M6 là-dedans ? Petit tour du propriétaire. 

Fiio M : gamme semi-neuve

La gamme M, relativement récente, est un peu bizarrement située. Chevauchant partiellement la gamme X en restant en dessous de son haut de gamme, mais avec une connectivité et une approche relativement haut de gamme. Disons que la gamme M est plus grand public, mettant en avant sa connectivité à un prix plus faible. Je précise 
 Je précise mon  » relativement récente » en omettant le modèle M3, sans intérêt à mon sens et plus proche d’un sansa clip sans les avantages.

Dans cette gamme on retrouve actuellement le M3K, que le caractère touches tactiles élimine pour moi d’emblée (je ne plaisante pas, trop de souvenirs traumatisants).

Puis viennent les récents M7 et M9, véritable démarrage de la gamme à mon sens. Ce dernier M9 reste d’un prix encore contenu puisque trouvable à 299 euros max chez nous malgré des caractéristiques haut de gamme. Bref, même si je me suis un peu éloigné du concept ces dernières années, il y a de fortes chances que je revienne au baladeur audiophile en passant par Fiio.  

Fiio M6 : pourquoi le M7

Une chose en lisant les diverses caractéristiques du Fiio M6, on comprend un peu moins le placement du M7, pris en étau entre le petit nouveau apparemment plus complet, et le M9  plus haut de gamme.

Mais bref, voyons ce que ce M6 propose. 

Pour commencer, il s’appuie sur le récent Dac 32bits ESS Sabre 9018Q2C, déclinaison du ES9018 pour les modèles portables (moins énergivore). Côté Soc, nous restons, comme sur les M7 et M9, sur du Exynos 7270, un modèle basse conso dédié aux objets connectés comme les montres. Bien suffisant pour de l’audio en l’occurrence, le modèle fonctionnant sur une version largement modée d’Android (quelle version ?).

Edit : au vu de cette réponse de fiio, celle-ci semble être la version 7.0.

La marque ne précise pas,  s’il y a un accès au playstore ou un store maison (sans doute la seconde), ce modèle pouvant intégrer les appli streaming : Tidal, Spotify, Qobuz, Roon, Deezer, entre autres.

Détails en vrac 

  • Intégration du Bluetooth 4.2, puce SAMSUNG S5N5C10B01-6330 
  • Codecs : SBC, AptX, AptX HD, LDAC, LHDC (codec propriétaire 900 kbps de Huawei), soit la solution la plus audiophile possible, en restant conscient qu’aucun des formats n’est un vrai Lossless
  • Wifi : Prise en charge des standards DLNA (sous windows) et Airplay
  • Ecran LG IPS capacitif 3.2″ : résolution 480*800. Oui, encore une fois c’est un baladeur
  • Mémoire interne de 2 Go, slot pour micro sd (supportant théoriquement jusqu’à 2To)
  • Sortie Jack 3.5mm asymétrique. Petite différence avec le M9, proposant également une sortie symétrique en Jack 2.5mm. Je suis toujours trèèès partagé sur l’intérêt du symétrique, mais la puissance de sortie est la plupart du temps supérieure.
  • Batterie de 2350mAh, autonomie annoncée à 13hr, recharge complète en 2hr30
  • Dimensions : 53.3mm×92.5mm×11.5mm
  • Poids : 83 gr
  • Corps en aluminium usiné
  • Puissance de sortie : 110mW à 16 Ohms, 70mW à 32 Ohms, 7mW à 300 Ohms. Nous sommes  au delà d’un smartphones côté puissance, mais il faudra faire une croix sur les casques hifi vraiment énergivores. En effet, les baladeurs comme les X5 tapent dans une puissance souvent 3 fois supérieure
  • Fonction Dac Usb en asynchrone 192kHz/32bit

Enfin, intégration du système Fiio Link, permettant depuis l’appli Fiio Music App (android) de contrôler le baladeur via Bluetooth depuis son smartphone (volume, piste, création de playlists, infos sur les pistes, etc..).

Seul regret donc, une puissance un peu faible pour une utilisation sur casque hifi type Planaire ou Sennheiser 300 ohms. La marque ne livre par ailleurs pas de détail sur l’amplification en elle-même, qui se rapproche de la puissance du Fiio X1. Pour le reste, le modèle est très alléchant sur le papier, n’ayant pratiquement rien à envier aux modèles plus haut de gamme, en tous cas pas sur la connectivité ni la batterie.

le Fiio M6 est annoncé à 179$, sans doute 199 euros une fois chez nous. 

annonce

à propos de l'auteur

audio du village

2commentaires

laissez un commentaire

Secured By miniOrange